PERDRE SA MAISON
OU ÊTRE CRÉATIF?

J’ai la réputation de pousser l’utilisation des cartes de crédit assez loin pour propulser les immopreneurs dans leurs investissements. Par contre, les cartes de crédit peuvent être utilisées pour d’autres raisons que d’investir et dépenser. Cet article relate un cas réel effectué avec un client. Les informations seront le plus juste possible tout en gardant l’anonymat de mes clients. Nous les nommerons M. X et Mme Y. Je vous partage cette histoire pour vous montrer qu’avec de la créativité on peut s’aider à améliorer sa situation.

Mise en contexte :
M. X et Mme Y sont conjoints et avait acheté une propriété. Par contre, dû à des problèmes financiers pour éviter de perdre leur résidence, ils ont dû passer à travers la stratégie d’achat-rachat avec un contrat de location avec option d’achat. Ils ont vendu leur propriété à une personne, tout en restant locataires de la propriété, le temps d’améliorer leurs situations pour pouvoir la racheter dans trois ans. Par contre, deux ans et demi plus tard, M. X avait encore des dettes qui approchaient les 73 000$, incluant les cartes et marges de crédit, le prêt auto et le prêt REER. Dû à ces dettes, son ratio d’endettement était trop élevé pour pouvoir passer au financement et racheter la propriété. Il lui restait quelques mois pour trouver une solution ou il allait perdre sa propriété ainsi que les 18 000$ de liquidités accumulés, puisque chaque mois, le loyer comprenait un montant de loyer, mais aussi un montant servant à accumuler des liquidités pour effectuer la mise de fonds lors de la transaction. Si une solution n’était pas trouvée, ils perdaient la propriété, les 18 000$ accumulés et devraient possiblement déménager et trouver un appartement à louer.

La stratégie :
La stratégie qui a été opté est d’utiliser les bons dossiers de crédit de Mme Y pour aller chercher plusieurs cartes de crédit pour transférer les dettes de M. X sur ses dossiers de crédit. De cette façon, le ratio d’endettement de M. X serait suffisamment bon pour financer le rachat de leurs propriétés.

Le déroulement :
Au commencement, Mme Y avais que deux cartes de crédit, une de 8 000$ et une de 5000$. Elle a utilisé la stratégie de demande multiple que nous expliquons dans les vidéos de l'abonnement à Ma Santé Financière, pour aller faire la demande de 10 cartes de crédit tout en augmentant la limite des cartes de crédit déjà active. Ainsi, la première carte de crédit est passée de 8 000$ à 13 000$ et la deuxième carte de crédit est passée de 5 000$ à 10 000$ en plus d’avoir été acceptée par 9 des cartes de crédit demandé, pour lui donner accès à un total de 63 000$. En utilisant les transferts de soldes, sauf pour rembourser le prêt auto et le prêt REER, plusieurs des dettes de M. X se sont alors retrouvé sur le crédit de Mme Y, ce qui a allégé le ratio d’endettement.

Le pointage Équifax de M. X était de 722 avant de transférer les dettes et de 758 après avoir transférer les dettes. Ainsi, le pointage de crédit et le ratio d’endettement étaient suffisamment bons pour pouvoir acheter la propriété. Une hypothèque avec remise en argent de 5% a été sélectionnée pour lui permettre d’avoir un retour de près de 12 000$ qui a été appliqué sur certaines des dettes de Mme Y. Par la suite, M. X a été demandé 3 cartes de crédit ainsi qu’une marge de crédit en plus de faire augmenter les limites de crédit de ses cartes de crédit déjà actives. Il a utilisé ces nouvelles cartes de crédit pour reprendre certaines des dettes de Mme Y.

Les délais :
L’entente initiale du contrat de location avec option d’achat se terminait le 15 mars 2018. M. X a été capable de prolonger d’un mois le délai de reprise de la propriété s’il ne l’achetait pas avant le 15 mars. Le vendeur a accepté en prenant en compte tout les démarches que M. X mettait en place pour pouvoir passer au financement. Le 14 mars, il a reçu la lettre d’acceptation hypothécaire qui lui a permis d’être à nouveau propriétaire de sa propriété au début du mois d’avril.

Les résultats :
Avec un peu plus de 400$ de frais transactionnel, de deux consultations privées avec moi-même, des connaissances acquises via nos vidéos de l'abonnement à Ma Santé Financière, ainsi que plusieurs heures de travail pour mettre le tout en place, M. X et Mme Y sont de nouveau propriétaire de leur maison. Ils n’ont pas perdu les 18 000$ injectés dans le programme de location avec option d’achat, on remboursé une partie de leurs dettes, et se sont restructuré financièrement pour pouvoir rembourser leurs dettes plus rapidement.

Ce qui suit pour eux :
Ils vont prendre une année intensive pour rembourser le reste de leurs dettes, améliorer leurs pointages de crédit pour finalement utiliser le crédit disponible ainsi que d’autres stratégies pour se lancer dans l’investissement immobilier.

Conclusion :
Tous n’est pas que noir ou blanc. Plusieurs croient que les cartes de crédit ne devraient être utilisées que pour l’aspect transactionnel lors des achats quotidiens, mais il y plus que ça. Saviez-vous qu’il existe plus de 275 cartes de crédit disponible pour les Québécois, que plus de 100 d’entre elles sont réellement intéressantes pour les entrepreneurs et immopreneurs et que bien utilisé, vous pouvez avoir accès à plus de 70 cartes de crédit qui vous offrent des taux d’intérêt promotionnels de 4% et moins. Il est possible d’utiliser les cartes de crédit pour s’enrichir, quand on est prêt à ouvrir son esprit et devenir

Philippe Deveau
Guide à l’enrichissement
Agenda en ligne
Ma Santé Financière